L'assemblée du 11 septembre 1740

Dans les petits villages, les communautés d'habitants cohabitent avec plus ou moins de bonheur avec les paroisses dont elles sont le complément.

Sous l'Ancien Régime, la paroisse était une unité fiscale dirigée par le conseil de fabrique, généralement constitué des habitants les plus aisés du village. On désignait les administrateurs de ce conseil sous le terme de marguillier ou fabricien. Ce conseil avait pour tâche de collecter les fonds nécessaires à l'entretien des édifices religieux et de ce qu'ils contenaient (argenterie, luminaires...). Il prenait également en charge les indigents.

A côté de cela, les villageois devaient s'organiser pour prendre en charge les affaires du village. Cela recouvrait des domaines aussi divers que l'entretien des parties communes, l'entretien des bâtiments non religieux, les marchés,...

Pour cela ils se réunissaient, souvent de façon informelle sur la place, mais toujours publiquement. Seuls les chefs de famille étaient présents sous la conduite d'un ou plusieurs consuls élus par la communauté. Ces consuls furent la première forme du maire.

Après la Révolution, le décret du 14 décembre 1789 supprime toutes ces structures et les replace par les communes.
Article 1er. Les municipalités actuellement existantes en chaque ville, bourg, paroisse et communauté, sous le nom d'hôtel de ville, mairie, échevinats, consulats, et généralement sous quelque titre et dénomination que ce soit, sont supprimées et abolies, et cependant les officiers municipaux actuellement en service, continueront leurs fonctions jusqu'à ce qu'ils aient été remplacés.

A Larnagol, nous avons la chance d'avoir le compte rendu de l'assemblée qui s'est tenue le 11 septembre 1740 sous la direction des deux consuls : Jacques Vinel dit Catarou (1675-1746) et Bertrand Breil dit Tabarel (1697-1749).
Nous vous proposons ce document de 12 pages dans lequel sont clairement nommés les habitants du village présents.

 

Télécharger au format PDF Télécharger la transcription annotée de ce texte