Insécurité !

On entend souvent cette phrase « C’était mieux avant ! ».

Voilà un article tiré de l’Express du Midi, daté du 21 mai 1892, qui nous montre que l’insécurité n’est pas un fait nouveau.

Deux « gredins », nommés Dols et Boutonnet, ont sévi dans la région entre août 1891 et avril 1892. Ils sont accusés de vols répétés avec violence dans des maisons habitées. Les faits se sont produits à Larnagol, Salvagnac, Saint-Bressou, Figeac, Montbazens et Cuzac.

...Dols (seul) - A Larnagol, le 5 août 1891, soustrait frauduleusement une somme de 242 fr. 65 au préjudice des mariés Pezet.
Et ce : 1° dans une maison habitée ; 2° à l’aide d’escalade pour pénétrer dans un lieu clos ; 3° à l’aide d’effraction intérieure dans un lieu clos...

Les deux prévenus sont jugés le 19 mai 1892, c’est-à-dire environ un mois après leur arrestation (la justice était rapide en ce temps-là).

Verdict : Travaux forcés à perpétuité pour Dols, vingt ans de la même peine pour Boutonnet (les peines étaient sévères en ce temps-là).

Consulter l’intégralité de l’article du journal (album 1890_1900)