Joseph Gros, tailleur... et barbier

Depuis le milieu du XIXe siècle, on trouve des tailleurs d'habits à Larnagol. Il y en aura souvent plusieurs, ce jusque vers 1900, c'est-à-dire en gros pendant la période la plus prospère du village.

En 1841, on trouve trois tailleurs au village : Jean Decremps, Jean Thalamas et Antoine Bouissonnade. En 1856 s'y ajoute Jean Bons et Jean Gros. Ce dernier est connu comme agriculteur, mais il se tourne ensuite vers le métier de tailleur d'habits.

Son fils, Joseph Gros, lui succède. Il reste dans le métier pendant plus de 20 ans avec l'aide de sa femme, Julie Couybes qui est couturière.

Le dernier tailleur d'habits de Larnagol fut Louis Hirondelle qui exerça jusqu'en 1910 ; le métier ne rapportait sûrement plus assez pour vivre puisqu'il s'engage ensuite comme terrassier aux mines de phosphate.

Mais revenons à Joseph Gros qui est probablement celui qui a pratiqué le métier pendant la plus longue période. Malheureusement on peut penser que vers le milieu de sa vie cette pratique ne lui rapportait plus suffisamment d'argent pour nourrir sa famille. Pour compléter ses revenus, il exerce alors comme barbier. Mais le métier n'est pas beaucoup plus lucratif et Joseph Gros habite dans un endroit reculé du bourg ce qui n'incite pas les clients à venir jusque chez lui.

Le 15 janvier 1877, Joseph Gros envoie une pétition au préfet pour avoir la possibilité de construire une baraque en face de l'église pour y exercer son métier de barbier. L'emplacement prévu se situe sur l'actuelle place, en bordure du chemin de grande communication n°33 (aujourd'hui D662) approximativement à la place de l'enclos à poubelle actuel. Il faut se souvenir qu'à cette époque la place du village n'avait pas la configuration actuelle. Notamment le cours du Lot était beaucoup plus près de la route, la place actuelle n'existait pas sous la forme que nous connaissons et le talus était moins étendu.

Le 21 mars, l'agent voyer remet son rapport avec plan à l'appui ; il s'avère que l'espace constructible entre la route et la rivière est relativement étroit. Le plan mentionne le niveau de la crue du 19 octobre 1868 à 140,84 m soit à peine 3 mètres sous le niveau de la route ; c'est cette ligne qui est prise comme point de départ de la zone constructible.

Le 30 avril, le rapport de l'ingénieur du service de la navigation, qui est lui aussi impliqué, vient confirmer le peu d'espace restant pour la construction.

Le 5 juillet, l'agent voyer rendra son dernier rapport. Malgré l'appui du maire de Larnagol, son avis est défavorable. Il sera suivi dans ce sens par le préfet et la cabane ne sera pas construite.

Joseph Gros est décédé le 25 août 1892.

Liste des tailleurs d'habits de Larnagol d'après les recensements (XIXe et début du XXe siècle)

Decremps Jean (1841 - 1846 - 1856)
Thalamas Jean (1841)
Bouissonnade Antoine (1841 - 1846)
Peyre Jean Louis (1851 - 1866)
Castanet Louis (1856)
Gros Jean, père de Joseph (1856)
Bons Jean (1856)
Gros Joseph (1861 à 1891)
Peyre Eugène (1872 à 1881)
Chastre Léon (1881)
Mialet Adeline (1881)
Pradié Marie (1881)
Hirondelle Louis (1886 à 1906)
Mamoul Jules (1886)
Breil Anne (1886)