Sections électorales

Si on sait qu'il y a longtemps que Larnagol possède deux paroisses et deux sections électorales, les limites de ces dernières semblent avoir fait l'objet de discussions récurrentes.

Chacune des sections électorales est sous le contrôle d'un délégué nommé par le préfet et chargé de réviser les listes électorales en concertation avec le maire et le conseil municipal.

Les limites de ses sections ont naviguées entre limite des paroisses et limite plus « politiques ». La limite de la paroisse semble a priori plus équilibrée, puisque chaque électeur vote au lieu le plus près de sa résidence. Elle a le désavantage (si c'en est un) de déséquilibrer le nombre d'électeurs entre les deux bureaux de vote. C'est sans doute pour cette raison que la limite a été changé au début du XXe siècle, et ce malgré quelques oppositions

Ainsi en 1902, puis en 1903, malgré la demande du maire, le conseil général opte pour une limite qui passe (grossièrement) par l'actuelle route de Saint Chels. Les habitants des mas de Gibert de de Mourgat doivent donc voter à Seuzac, pourtant plus éloigné de chez eux que l'école de Larnagol.

En 1910, le maire à la réunion du Conseil municipale soumet les raisons qui le poussent à conserver la limite de la paroisse. Il ne sera pas suivi par le conseil général.

En 1924, il est question de supprimer la section de Seuzac. Cela ne semble pas avoir abouti, puisque la découpe actuelle est celle qui a été retenue en 1903.

Retrouvez ci-dessous quelques documents issus des archives communales et ayant trait aux élections.

Vous pouvez également retrouver les débats et délibérations du Conseil générale dans les ECRITS (Archives)