La place Mailhebuau

En 1983, l’écroulement d’un mur au centre du bourg avait obligé le nouveau maire, Raymond Theil, à remodeler cette partie du village.

Le précédent maire, Wilfid Ortalo-Magné, avait un peu négligé l’entretien du bourg au profit de projets plus importants (adduction d’eau potable, pont sur le Lot,…). Il était donc urgent de s’occuper de cette partie centrale qui avait trop longtemps été laissée à l’abandon. L’un des nouveaux projets du maire fut de transformer les « terrasses » en une grande place.

Sur le plan ci-dessous, on peut voir le cadastre napoléonien superposé avec le projet.

-          En jaune le cadastre

-          En rouge les propriétés anciennes du cadastre

-          En grisé les bâtiments restants du nouveau projet

Au début du XXème siècle, il y avait encore beaucoup de maisons à cet endroit. Celles du centre (A) n’existaient déjà plus ; par contre il y avait encore quelques ruines dont il fallait s’occuper (B).

On aperçoit très bien ces maisons (entourées en rouge) sur la photo ci-dessous qui date des années 1960/1965.

Les études vont commencer en 1985. Il a beaucoup de points à voir :

-          Terrassement et nivellement

-          Murs à construire

-          Éclairage

-          Plantations

Pour le plus gros du travail, un marché est passé avec l’entreprise Bariviera. Il est prévu que le chantier soit terminé fin mai 1989. L’électricité et les espaces verts seront faits plus tard. Pour terminer cette nouvelle place publique sera dénommée « Place Mailhebuau » en l’honneur de l’instituteur mort en déportation.

Vous pouvez trouver un dossier complet de ce chantier, avec des plans, en suivant ce lien.

Remerciements à André Ortalo-Magné qui a sauvé ce dossier de la poubelle des archives de Figeac et qui a bien voulu me le confier pour numérisation.