Mémoire de papier


 

Cela parait être la mémoire la mieux conservée. C'est vrai si on pense aux archives (laïques ou ecclésiastiques).

Mais beaucoup d'autres documents risquent de nous échapper si on n'y prend pas garde et surtout si on oublie de les faire parler avant qu'il ne soit trop tard.

 

 Les photographies en sont l'exemple le plus courant. Mais aussi les journaux, les récits, nichés dans une armoire ou au fond d'un grenier. Ils nous apportent un éclairage précis sur cette période relativement récente qu'est le début du XXe siècle.